histoire coworking

Minute histoire : le coworking !

Au Hall 24, on adore apprendre de nouvelles choses, du coup il y a quelques jours, nous nous sommes penchés sur l’histoire du coworking, on a donc décidé de vous raconter l’histoire de ce concept qu’on aime tant. Vous êtes prêts ?

Le concept du coworking

Il était une fois un écrivain et game designer nommé Bernie De Koven, il emploie pour la première fois le terme coworking dans un de ses livres. Dans lequel il tente d’expliquer ce qu’est le travail collaboratif. L’esprit du coworking est apparu un peu avant ça, en 1995 à Berlin dans le C-Base. Le C-Base était le lieu où se retrouvait une équipe d’informaticiens qui souhaitaient échanger sur leurs connaissances concernant les logiciels libres, le hardware, le software…

Le premier coworking

C’est en 2005 dans la Silicon Valley à San Francisco que le premier vrai lieu de coworking ouvre ses portes. Il a été créé par Brad Neuberg, un programmeur qui se sentait mal au sein de son environnement de travail. Il voulait donc trouver un moyen de combiner le sentiment d’indépendance et de liberté que procure le travail en solitaire. Tout en y associant le sentiment de communauté et les avantages qu’apporte le travail en équipe. Pour créer ce lieu de coworking, Neuberg a travaillé avec un coach de vie. C’est là qu’est né le concept du coworking tel que nous le connaissons aujourd’hui.

En France

Après ça, de nombreux coworkings ont ouvert leurs portes un peu partout dans le monde. En France, la Boate est le premier coworking à voir le jour à Marseille. En 2008, la Cantine et la Ruche suivent la tendance mais à Paris cette fois. Depuis, le concept de coworking explose en France et de nouvelles tendances arrivent tous les jours. Très vite, le coworking se démocratise. Aujourd’hui, il y a plus de 50 000 coworkers en France dont plusieurs milliers sont des entreprises.

À bientôt pour de nouvelles histoires !